> > >
Recherche par mots clés :
Recherche multi-critères :
Budget : Année :
Réinitialiser

FERRARI - BB 512

Réservé
Réservé
Ref : 101711

Année : 1978
Km au compteur : 39294
Conduite : à gauche
Carte grise : Normale
Nb de places assises : 2
Nb cylindres : 12 à plat
Cylindrée : 4942 cm3
Carburant : SP98 + Additif
CV Din : 360
CV fiscaux : 28
Boîte : Manuelle 5 rapports
Couleur carrosserie : Rosso Corsa
Couleur intérieur : Nero
Pneumatiques : Usure Av 10% + Ar 10%

Commentaires :

* GARANTIE 12 MOIS incluse : Moteur, boite de vitesse et transmission  

* REPRISES et LIVRAISON possibles 

* Frais de mise à la route en sus : 390 € TTC (plein de carburant, passage contrôle technique, préparation intérieure et extérieure) 

* Service « carte grise » et « carte grise collection » (dossier FFVE inclus) 

 

FERRARI BB 512 (1976 – 1984) 

 

2.323 ex.produits 

 

Version à carburateurs 

Première immatriculation France en 1987 

Un propriétaire unique depuis 1987 

Restauration totale entre 1987 et 1996 à 31.411km 

Dossier photo de restauration  

Grand entretien réalisé en Juin 2010 (facture spécialiste 49.824€) 

Grand entretien réalisé en Juillet 2015 (facture spécialiste 20.011€)  

- vidange et nettoyage du circuit de freinage 

- remplacement des flexibles de frein (avant + arrière) 

- remplacement du maître cylindre de frein 

- contrôle des répartiteurs de frein 

- dépose de l'ensemble moteur / boite de vitesse 

- dépose des collecteurs d’échappement 

- remplacement des joints de collecteurs 

- remplacement des pompes à essence 

- remplacement des durites d’essence 

- nettoyage des carburateurs 

- remplacement des joints de carburateurs 

- remplacement des joints de pipes d’admission 

- vidange huile moteur et remplacement des filtres 

- remplacement des filtres à essence 

- vidange huile de boite de vitesse 

- remplacement des joints de boite de vitesse 

- réglage du sélecteur de vitesse 

- contrôle et réglage des soupapes 

- contrôle et réglage des culasses 

- remplacement des durites d’eau moteur 

- remplacement du kit de distribution (courroies et galets) 

- remplacement des joints de pompe à eau 

- remplacement des 12 bougies 

- contrôle / nettoyage du kit embrayage (disque, mécanisme et butée) 

- remise en état récepteur / émetteur d'embrayage 

- purge du circuit d’embrayage 

- purge du circuit de refroidissement 

- conversion du circuit de climatisation (R134A) 

- réglage de la carburation 

- remplacement divers joints spi 

- contrôle du circuit électrique 

- contrôle de l'allumage 

- réglage de la géométrie 

Jantes CROMODORA en 15’’  

Ecrou central à papillon chromé FERRARI 

Pneumatiques MICHELIN XWX 

Sellerie Daytona en cuir « Nero » et passepoil assorti 

Garnitures intérieures en cuir « Nero » 

Ciel de toit en cuir « Nero » 

Tableau de bord en cuir « Nero » 

Instrumentation de bord VEGLIA d’origine 

Horloge VEGLIA d’origine 

Radio k7 PIONEER 

Climatisation 

Vitres électriques 

Volant MOMO Cavalino en cuir « Nero » d’origine 

Pommeau de levier de vitesse en bakélite 

Sur tapis sur mesure 

Coupe batterie 

Notre analyse

Historique du modèle :
Après la présentation de la nouvelle LAMBORGHINI Miura et son V12 transversal arrière technologiquement très en avance sur la DAYTONA, FERRARI dévoile la 365 GT4 "BB" ("Berlinetta Boxer") qui sera la première FERRARI à être équipée d’un moteur en position arrière.
Peu de temps après sa sortie et afin de répondre aux nouvelles normes anti-pollution américaines, la 365 GT4 BB évolue et le 12 cylindres à plat passe de 4.4L à 5.0L de cylindrée.
La BB 512 est née: 5 pour 5.0L de cylindrée et 12 pour 12 cylindres.
Fin 1981, le marché américain fera à nouveau évoluer la 512 BB qui deviendra BBi en perdant ses carburateurs ainsi qu'un peu de puissance et de caractère au profit d’une injection BOSCH K-Jetronic moins polluante.

Carrosserie / Extérieur :
Le modèle présenté est une FERRARI BB 512 modèle 1978 dans son coloris « Rosso Corsa » d’époque.
Cet exemplaire a été totalement restauré depuis le châssis à la demande de son premier et unique propriétaire français entre 1987 et 1996 (dossier de photos complet disponible). A cette occasion la caisse a reçu une peinture neuve complète « Rosso Corsa » (teinte d’origine « Nero »).
Cette dernière est aujourd’hui en excellent état de présentation malgré la présence d’un très léger ternissement homogène, de petits éclats de peinture sur l’arrête du spoiler avant ainsi qu’un petit éclat de la peinture sur la partie gauche du spoiler arrière.
Les pare chocs sont en excellent état, sans trace de fissure, cassure ni réparation. Deux discrètes traces de frottement sont présentes à l’avant et l'arrière droit.
Les 4 jantes CROMODORA d'origine en 15'' à moyeu central sont en état proche du neuf malgré quelques défauts visuels. Ces dernières sont chaussées de pneumatiques MICHELIN XWX dont l’usure est inférieure à 10% à l’avant comme à l’arrière.

Habitacle :
L’intérieur a également été totalement reconditionné conformément à l’origine lors de la restauration carrosserie 1987/1996. L'ensemble est aujourd’hui encore en état proche du neuf.
La sellerie en cuir Daytona « Nero » est en excellent état malgré la présence de deux petites griffures superficielles côté conducteur mais n'affiche aucune trace d’usure, décoloration ni distension.
Les contre portes en cuir sont sans défauts ainsi que le ciel de toit également revêtu en cuir « Nero ».
Le tableau de bord et sa casquette en cuir sont en excellent état, sans retrait, déformation ou distension.
L’ensemble de l’instrumentation de bord VEGLIA d’origine sont parfaitement fonctionnels.
Il en est de même pour la radio k7 PIONEER d’époque.
Seule l'horloge VEGLIA d'origine apparaît non fonctionnelle.
La climatisation d’origine a été révisée en 2015 et le système converti aux normes R134A.
Le volant MOMO Cavalino en cuir « Nero » d’origine a été conservé et ne présente qu’une très légère patine.
Le pommeau de levier de vitesse est en état neuf.
Les moquettes d’origine sont protégées par des surtapis sur mesure. L’ensemble apparaît sans défauts.
Il en est de même pour les larges seuils de porte en cuir pourtant très exposés lors de l’accès à bord.

Châssis :
Cet exemplaire a été restauré « frame off » (depuis le châssis) par un spécialiste entre 1987 et 1996 (dossier de photos complet disponible).
La mise sur le pont confirme un châssis tubulaire ainsi qu’une caisse saine, sans trace d’accident ni de corrosion.
Les fondamentaux: châssis tubulaire, longerons, planchers, bas de caisse et passages de roue sont en état proche du neuf.
Réserve d'usage: par principe nous ne pouvons garantir la perfection des alignements au delà de leur bon état visuel et fonctionnel validé lors de l’essai sur route et de la mise sur le pont.
Lors de l'essai dynamique, nous n'avons relevé aucun bruit parasite anormal au niveau de la caisse ou des trains roulants (rotules, silentblocs...).
Le système de freinage a été contrôlé et révisé en 2015: vidange et nettoyage du circuit de freinage, remplacement des flexibles de frein (avant + arrière), remplacement du maître cylindre de frein et contrôle des répartiteurs.
Le freinage est droit et son efficacité conforme aux normes d’époque.

Moteur / Transmission :
La mécanique fonctionne parfaitement.
Cette dernière a totalement été restaurée entre 1987 et 1996 (dossier de photos complet disponible). En 2015 le groupe motopropulseur a été déposé par un spécialiste et totalement contrôlé / révisé (facture disponible 49.824€).
A cette occasion le kit de distribution a été remplacé.
L’essai routier réalisé par notre atelier confirme un 12 cylindres boxer en excellente santé.
Le démarrage est immédiat, sans bruits suspects.
Le ralenti est stable ainsi que la pression d’huile.
Une fois en température, le moteur prend ses tours sans à coups ni surchauffe.
Les 5 rapports de la boite mécanique montent et descendent aisément sans accrocs notamment au niveau des synchros. Le grip de l’embrayage est bon. Le kit complet (disque, mécanisme et butée) a été contrôlé / nettoyé et le système purgé lors du dernier entretien réalisé en 2015.
Cet exemplaire dispose d’un coupe batterie.

Première FERRARI à adopter un V12 boxer issu de la compétition en position centrale arrière, la BB 512 marque un grand tournant dans l’histoire de la marque, Enzo FERRARI ayant abandonné pour elle son sacrosaint mais désormais obsolète principe qui voulait que "le cheval ne pousse pas la charrette, il la tire".
Avec son châssis tubulaire, sa carrosserie avec ouvrants en aluminium et fibre de verre et cette nouvelle architecture mécanique la BB512 sera la GT la plus rapide de son époque.
Annonce à caractère descriptif sans engagement contractuel
Haut de page