> > >
Recherche par mots clés :
Recherche multi-critères :
Budget : Année :
Réinitialiser

JAGUAR - Type E Cab. V12 Série 3

85 900 €
85 900 €
Ref : 102294

Année : 1974
Km au compteur : 86641
Conduite : à gauche
Carte grise : Normale
Nb de places assises : 2
Nb cylindres : 12 en V
Cylindrée : 5342 cm3
Carburant : SP 98 + Additif
CV Din : 276
CV fiscaux : 31
Boîte : Manuelle 5 rapports
Couleur carrosserie : Old Opalescent Green
Couleur intérieur : Beige
Pneumatiques : AV usure 30% + AR neufs

Pour être mis en contact avec nos équipes, veuillez remplir ce formulaire et valider.

M. Mme Mlle


Pour valider votre réponse, merci de répondre à ce calcul (ceci bloque les robots automatiques)

Commentaires :

GARANTIE 12 MOIS INCLUSE 

Frais de mise à la route en sus : 300 € TTC (plein de carburant, passage contrôle technique, préparation intérieure et extérieure) 

 

JAGUAR Type E série 3 (1971 - 1975)  

 

7.990 cabriolet, dont 78 exemplaires en 1974 

 

86.641 Miles / 139.405 kms 

 

Historique connu depuis 1986 

Très important dossier de factures (138.029€) 

Matching number (moteur / plaque constructeur) 

Coloris « Opalescent Dark Green » d’époque 

Intérieur « Beige » d’origine 

Manuel utilisateur d’origine 

Moteur JAGUAR V12 5.3L 

Boite 5 vitesses GETRAG en 2013 (9.842€) 

4 carburateurs SU 

Dernière révision en 2017 (facture: 3.281€) : 

- Circuit d’essence (pompe, durites,..) 

- Circuit de freinage (maître-cylindre, flexibles,..) 

Ligne d’échappement complète en inox 

5 Roues à rayons chromés en 15’’ 

Knock Off chromés JAGUAR 

2 pneumatiques AV récents 

2 pneumatiques AR neufs 

 

Capote en simili-cuir « Beige » 

Couvre-capote en simili-cuir « Beige » 

Sellerie en cuir « Beige » 

Rétroviseurs extérieurs réglables 

Climatisation 

Accoudoir central avec rangement intégré et prise 12V 

Bacs de rangement arrière intégrés  

Instrumentation de bord SMITHS 

Horloge KIENZLE 

Volant 3 branches en bois NARDI 

Pommeau de levier de vitesse d’origine en bakélite « Noir » 

Ceintures de sécurité à enrouleur 

Coupe batterie 

Roue de secours (roue fils chromée) 

Notre analyse

Historique du modèle :
Lancée en 1961 au salon de Genève, la « Type E » vient remplacer la « XK150 », dernière évolution d'une lignée alors obsolète.
Proposée à un tarif défiant toute concurrence, sa ligne extraordinaire associée à une mécanique très performante font l'effet d'une bombe lors de sa présentation à la presse : ce fut à son époque la voiture de sport la moins chère de son segment alors que ses 240 km/h de vitesse de pointe lui octroyaient le titre de voiture de série la plus rapide du monde.
Elle connaîtra fort logiquement un immense succès commercial et une longue carrière, notamment aux Etats-Unis où elle évoluera en 3 séries successives, la série 3 étant équipée du fameux V12 JAGUAR qui représente la motorisation la plus prestigieuse de la gamme.

Carrosserie / Extérieur :
Le modèle présenté ici est une Type E V12 Cabriolet Série 3 de mai 1974 dans son coloris « Opalescent Dark Green » d’époque.
La carrosserie a été restaurée par un spécialiste il y a quelques années (dossier photo).
A cette occasion la caisse a reçu une peinture neuve complète. Cette dernière est aujourd’hui en très bel état de présentation et ne n'affiche que quelques légers défauts superficiels peu visibles: un très léger gravillonnage du capot avant, un petit éclat sur le auvent à la base du pare-brise, une correction de peinture à droite sur l’arrondi de malle arrière ainsi que de petites marques d’ouverture sur les arrêtes de capot.
Les alignements sont corrects, à l'exception de la malle arrière dont l'ajustement reste perfectible.
Les pare chocs sont parfaitement positionnés et en excellent état à l’exception de quelques petites micro-rayures superficielles à l’arrière.
Les ornements chromés sont complets et en excellent état.
Nous avons noté la présence d’un petit coup sur le bas de la calandre avant.
La capote en simili cuir « Beige » est en bon état, sans décoloration ni trace d’usure.
Nous avons relevé la présence d’un accroc réparé côté passager. Sa mise en place est aisée et son étanchéité conforme aux normes d’époque.
Le mica arrière en Pvc est en bon état malgré quelques micro-rayures.
Le couvre capote en simili-cuir « Beige » est également en bon état.
Les 4 roues en 15’’ à rayons chromés sont en excellent état, sans trace de choc, déformation ni oxydation. Il en est de même pour leurs knock-off chromés JAGUAR.
Les 2 pneumatiques arrière sont en état neuf.
Les 2 pneumatiques avant affichent une usure inférieure à 30%.
Cet exemplaire est équipé de sa roue de secours d'origine (roue fils chromée).

Habitacle :
L’intérieur a été restauré conformément à l’origine il y a quelques années et apparaît en très bon état de présentation.
La sellerie en cuir « Beige » est en très bon état, sans défaut de couture ni distension.
L'ensemble présente une patine légère et homogène.
Seuls les sommets des dossiers de siège présentent quelques griffures liées à l’ouverture de la capote.
L’accoudoir central en cuir « Beige » avec vide-poche présente un petit accroc recollé.
Cet exemplaire est équipé de ceintures de sécurité à enrouleur.
Les contre portes assorties à la sellerie sont en très bon état.
Les seuils de portes en simili cuir, très exposées lors des accès à bord sont également en excellent état. Seule une petite marque reste visible côté conducteur (0,5cm).
Le tableau de bord et sa casquette en cuir « Black » sont en excellent état, sans décoloration, distension ni fissure.
L’ensemble de l’instrumentation de bord SMITHS ainsi que l’horloge KIENZLE sont parfaitement fonctionnels.
Cet exemplaire est équipé d'un volant 3 branches en bois NARDI en état neuf.
Le pommeau de levier de vitesse en bakélite « Noir » est en bon état d'origine.
Les moquettes assorties à la sellerie sont en très bon état, sans trace d’usure ni décoloration.
Ces dernières sont protégées par des sur-tapis assortis siglés JAGUAR affichant une patine légère.
Parmi les équipements intéressants dont cet exemplaire est doté, nous avons noté : la climatisation, le vide-poche central, les rétroviseurs réglables de l’intérieur, le volant bois NARDI et le pré-équipement radio.

Châssis :
La mise sur le pont confirme une caisse saine, sans trace de corrosion structurelle.
Les fondamentaux : longerons, « tour Eiffel » (berceau moteur), planchers et passages de roues sont en très bon état.
Nous avons noté la présence d’un petit enfoncement sous le longeron avant gauche, sans aucune incidence structurelle.
Réserve d’usage : par principe nous ne pouvons pas garantir la perfection au-delà de leur bon état visuel et fonctionnel validé lors de l’essai sur route et de la mise sur le pont.
Lors de l'essai dynamique, nous n'avons relevé aucun bruit parasite anormal au niveau de la caisse ou des trains roulants (rotules, silentblocs...).
Le freinage est aligné et son efficacité reste conforme aux normes d’époque.
Les disques avant et arrière affichent une usure inférieure à 10%.
Les plaquettes avant et arrière affichent une usure inférieure à 20%.
Le passage au contrôle technique validera le bon fonctionnement de l’ensemble.

Moteur / Transmission :
Le très important dossier de factures remontant à 1986 (138.029€) atteste d’un suivi régulier auprès de différents spécialistes.
La mécanique fonctionne parfaitement.
L’essai routier ainsi que la prise des compressions moteur réalisés par notre atelier confirment un V12 en bonne santé.
Le démarrage est immédiat, sans fumées ni bruits anormaux.
La pression d'huile relevée à chaud est de 25 Lbs à 1.100 tr/min.
Le ralenti est stable et le moteur ne chauffe pas.
Une fois en température, le moteur prend ses tours normalement.
Cet exemplaire est équipé d'une boite mécanique GETRAG 5 rapports (Facture; 9.842€ en 2013).
L'ensemble fonctionne parfaitement et le grip de l’embrayage est bon. Seule l’étanchéité moteur / boite / pont reste perfectible.
Cet exemplaire est équipé d’un coupe batterie dissimulé.

Voiture emblématique des années 1960, la Type E est une sportive performante mais pointue à piloter en conduite rapide.
La série 3 sera la première et la seule type E propulsée par un V12 JAGUAR. En 1974 cette motorisation reste la plus grosse cylindrée jamais proposée sur une type E mais annonce également le chant du cygne pour une automobile alors dépassée. Paradoxalement, sa nouvelle remplaçante la XJ mettra longtemps pour faire oublier les courbes et la ligne de l’extraordinaire type E.
Annonce à caractère descriptif sans engagement contractuel
Haut de page