> > >
Recherche par mots clés :
Recherche multi-critères :
Budget : Année :
Réinitialiser

FERRARI - 328 GTS

72 900 €
72 900 €
Ref : 102179

Année : 1986
Km au compteur : 92629
Conduite : à gauche
Carte grise : Normale
Nb de places assises : 2
Nb cylindres : 8 en V
Cylindrée : 3185 cm3
Carburant : SP98
CV Din : 270
CV fiscaux : 22
Boîte : Manuelle 5 rapports
Couleur carrosserie : Rosso Corsa FER.300/6
Couleur intérieur : Beige
Pneumatiques : Usure Av 10% + Ar 20%

Pour être mis en contact avec nos équipes, veuillez remplir ce formulaire et valider.

M. Mme Mlle


Pour valider votre réponse, merci de répondre à ce calcul (ceci bloque les robots automatiques)

Commentaires :

GARANTIE 12 MOIS INCLUSE : Moteur, boite de vitesse et transmission  

REPRISE et LIVRAISON possibles  

Frais de mise à la route en sus : 300€ TTC (plein de carburant, passage contrôle technique, batterie neuve, préparation intérieure et extérieure)  

 

FERRARI 328 GTS 

 

6 068 ex. produits 

 

Certificat de conformité FERRARI Ch.POZZI 

Matching color extérieur: « Rosso Corsa FER 300/6 » 

Même propriétaire depuis 2004 

Factures d’entretien depuis 2003 

Remplacement kit de distribution en 04/2016 à 92.488km (facture spécialiste: 3.273€) 

Remplacement kit embrayage en 05/2013 à 91.888km (facture FERRARI: 5.762€) 

Restauration moteur en 03/2008 à 87.520km (facture FERRARI: 12.702€) : 

- Dépose des culasses 

- Rectification et rodage des sièges de soupape 

- Remplacement des joints de queue de soupape 

- Remplacement des joints de culasse 

- Remplacement des joints de cache et joints spy de palier d’arbres à cames 

- Calage de la distribution au diagramme 

- Remplacement des joints de collecteur d’admission et d’échappement 

- Remplacement des roulements et joints de pompe à eau 

Toit targa « Noir » 

Echappement en inox récent 

Jantes 16’’ d'origine 

Pneumatiques PIRELLI P7 

Sellerie en cuir « Beige » et surpiqûres assorties 

Contre portes en cuir « Beige » et surpiqûres assorties 

Console centrale en cuir « Beige » et surpiqûres assorties 

Tableau de bord en cuir « Noir » et surpiqûres assorties 

Instrumentation de bord VEGLIA 

Horloge VEGLIA 

Radio Cd BLAUPUNKT Kiel CD30 

Volant en cuir MOMO 

Pommeau de levier de vitesse en bakélite 

Climatisation (non fonctionnelle) 

Seuils de porte en aluminium 

Roue de secours 

Trousse à outils 

Housse de rangement intérieure 

Alarme 

Notre analyse

Historique du modèle :
Ultime évolution de la 308, la 328 - pour 8 cylindres / 3200 cm3 - est présentée en 1985 au Salon de Francfort.
La base de la 308 étant déjà excellente, la 328 évolue peu sur le plan du style, avec de nouvelles jantes et de nouveaux boucliers avant et arrière plus enveloppants.
L'intérieur reste également très proche de la 308, avec un bloc compteur identique, désormais rejoint par une demi-console centrale regroupant les manomètres et l'autoradio.
Cependant, le châssis est amélioré et reçoit de nouveaux trains roulants plus efficaces.
La monte pneumatique plus généreuse participe également à l'amélioration du comportement.
De même la mécanique gagne 200 cm3 de cylindrée donc du couple à bas régime, ce qui était le point faible des italiennes multisoupapes en général.
Fiable et moins onéreuse à l'entretien grâce à la disposition transversale de son V8, la 328 fut un énorme succès commercial pour FERRARI qui réalisa des volumes de production encore jamais atteints.
La 328 sera proposée en version GTB -berlinetta, coupé 2 places- et GTS, découvrable à toit targa amovible, celui se rangeant dans une housse derrière les sièges
Reste une direction assez lourde à l'arrêt, une qualité d'assemblage très moyenne même pour l'époque.
L'habitabilité reste également réduite et la 328 n'accueille pas les grands gabarits dans de très bonnes conditions. C'est le prix à payer pour avoir un vrai gabarit de berlinetta, et une ligne fabuleuse.

Carrosserie / Extérieur :
Le modèle présenté est une FERRARI 328 GTS de Novembre 1986 dans son coloris « Rosso Corsa FER 300/6 » d’origine (matching color).
La carrosserie a été restaurée par un spécialiste il y a quelques années et à cette occasion la caisse a reçu une peinture neuve complète conforme à sa teinte d’origine.
Cette dernière est aujourd’hui encore en excellent état de présentation affichant une teinte homogène ainsi qu’une excellente brillance.
Après un lustrage pro réalisé à l’orbitale par notre atelier, nous avons noté la présence d’un gravillonnage leger de la face avant, de petits coups de stationnement sur les portes ainsi que de quelques rares petites griffures peu visibles.
Comme souvent sur ce modèle les spoilers inférieurs avant et arrière présentent quelques traces de frottement et éclats de peinture sur les retours.
Les pare chocs sont parfaitement alignés et en excellent état, sans trace de choc, fissure ni déformation.
Seules de petites traces de frottement corrigées sont présentes aux angles arrière.
Les phares avant escamotables fonctionnent parfaitement et ne présentent aucune trace de fissure ni soucis d’étanchéité.
Le toit targa « Nero » d’origine est en très bon état et son étanchéité est conforme aux normes d’origine.
Les 4 jantes en 16’’ d’origine sont en très bon état malgré quelques petites traces de frottement sur les contours extérieurs. Ces dernières sont chaussées de pneumatiques PIRELLI P7 dont l’usure est inférieure à 10% à l’avant et inférieure à 20% à l’arrière.
Cet exemplaire dispose de sa roue de secours d’origine ainsi que de sa trousse à outils et sera livré avec sa housse de stockage intérieure.

Habitacle :
L’intérieur a conservé sa stricte configuration d’origine et apparait en très bon état de présentation malgré la qualité moyenne des matériaux utilisés à l'époque.
La sellerie en cuir « Beige » est en très bon état, sans trace d’accroc, usure ni décoloration. Comme souvent le bourrelet extérieur du dossier conducteur présente une patine d’accès à bord et les assises quelques petites griffures superficielles.
Les contre portes sont également en très bon état malgré la présence de petites griffures sur les parties supérieures.
Le tableau de bord en cuir « Nero » et sa casquette ne présentent aucune trace d’usure, décoloration ni distension.
L’ensemble de l’instrumentation de bord VEGLIA est parfaitement fonctionnel à l’exception du rétro éclairage du combiné, de la climatisation et de la commande de chauffage passager.
Le volant en cuir MOMO d'origine est en excellent état ainsi que le pommeau de levier de vitesse en bakélite.
La console centrale présente quelques griffures d’utilisation, notamment au niveau du couvercle du vide poche et du cendrier.
Les moquettes sont en très bon état, sans trace d’usure majeure ni de décoloration.

Châssis :
La mise sur le pont confirme une caisse saine, sans trace d'accident visible ni de corrosion structurelle.
Les fondamentaux : châssis, planchers, longerons, bas de caisse et passages de roue sont en très bon état.
Réserve d'usage: par principe nous ne pouvons garantir la perfection des alignements au delà de leur bon état visuel et fonctionnel validé lors de l’essai sur route et de la mise sur le pont.
Lors de l'essai dynamique, nous n'avons relevé aucun bruit parasite anormal au niveau de la caisse ou des trains roulants (rotules, silentblocs...).
Le freinage est stable, aligné et conforme aux normes d'époque, sans vibrations ni bruits anormaux.
Les disques de frein (avant + arrière) affichent une usure inférieure à 20% et leurs plaquettes une usure inférieure à 40%.

Moteur / Transmission :
Le dossier de factures d’entretien disponibles depuis 2003 atteste d’un suivi réalisé régulièrement en centre FERRARI ainsi qu’au près de spécialistes de la marque.
Le kit de distribution a été remplacé par un spécialiste en Avril 2016 à 92.488km (facture: 3.273€).
Le moteur a partiellement été restauré en centre FERRARI en 2008 à 87.520km (facture FERRARI: 12.702€). A cette occasion les culasses ont été déposées et leurs joints remplacés, les sièges de soupape ont été rectifiés et rodés, les joints de queues de soupape remplacés, les joints de cache et joints spy de palier d’arbre à cames ainsi que les joints des collecteurs d’admission et d’échappement.
Le V8 FERRARI fonctionne parfaitement tel que le confirme l’essai routier réalisé par notre atelier.
Le démarrage est immédiat et le ralenti est stable.
La pression d’huile relevée à froid est de 3kg/cm² à 1.100 tr/min.
Une fois en température, le moteur prend ses tours sans à coups ni surchauffe.
Sa sonorité d'origine assez discrète est accentuée par la présence d’un échappement en inox récent.
Les 5 rapports de la boite mécanique montent et descendent aisément, sans à crocs notamment au niveau des synchros. Le kit embrayage (disque, mécanisme et butée) a été remplacé en centre FERRARI en Mai 2013 à 91.888km (facture 5.762€).

Malgré une position de conduite déroutante au premier abord, surtout pour les grands gabarits, la 328 GTS se révèle être une formidable sportive grâce aux nombreuses améliorations dont elle a bénéficié par rapport à la 308 dont elle partageait déjà l’excellente base. Son poids très contenu compense la puissance finalement modeste de son petit V8 3 litres, assez peu loquace. L'intérêt de celui-ci réside cependant dans son excellente fiabilité et des coûts d'entretien très raisonnables.
Reconnue comme étant l'une des plus fameuses réalisations de PININFARINA, l'intérêt de la 328 réside surtout dans sa ligne, d'une pureté et d'une beauté indémodable.
Annonce à caractère descriptif sans engagement contractuel
Haut de page