> > >
Recherche par mots clés :
Recherche multi-critères :
Budget : Année :
Réinitialiser

TRIUMPH - Spitfire MK3

22 900 €
22 900 €
Ref : 102230

Année : 1967
Km au compteur : 95895
Conduite : à gauche
Carte grise : Normale
Nb de places assises : 2
Nb cylindres : 4 en ligne
Cylindrée : 1296 cm3
Carburant : SP 98 + Additif
CV Din : 75
CV fiscaux : 7
Boîte : Manuelle 4 rapports
Couleur carrosserie : Signal Red
Couleur intérieur : Black / Passepoil White
Pneumatiques : AV Neufs + AR Neufs

Pour être mis en contact avec nos équipes, veuillez remplir ce formulaire et valider.

M. Mme Mlle


Pour valider votre réponse, merci de répondre à ce calcul (ceci bloque les robots automatiques)

Commentaires :

GARANTIE 12 MOIS INCLUSE 

Frais de mise à la route en sus : 300 € TTC (plein de carburant, passage contrôle technique, préparation intérieure et extérieure) 

 

TRIUMPH Spitfire MK 3 (1967 - 1970)  

 

65 320 ex. produits  

 

159155 Kms / 95895 Miles 

 

Double carburateurs S.U  

Dynamo  

Silencieux d’échappement en inox  

Capote en simili cuir « Black »  

Couvre capote en simili cuir « Black » et passepoil « White »  

Rétroviseurs chromés « Obus »  

5 Roues fils peintes en 13’’ 

Octagonal spiners chromés 

4 pneumatiques neufs en amont de la livraison  

Sellerie en simili cuir « Black » et passepoil « White »  

Contre portes en simili cuir « Black »  

Tableau de bord en bois  

Instrumentation de bord JAEGER d'origine  

Manomètre de pression d'huile SMITHS additionnel  

Volant en bakélite TRIUMPH d’origine  

Pommeau de levier de vitesse en bois TRIUMPH  

Moquettes « Black »  

Roue de secours (roue fils peinte récente + pneu récent) 

Cache roue de secours 

Octogonal key en métal 

Marteau  

Notre analyse

Historique du modèle :
Afin de concurrencer MG et AUSTIN-HEALEY sur le segment des petits roadsters économiques.
TRIUMPH – qui travaille en secret sur un projet de petit roadster baptisé « bomb » - présente en 1962 la « Spitfire », en hommage au célèbre chasseur britannique.
L’auto reprend la recette inventée par les anglais : un châssis et un moteur issus de la grande série, à savoir les dessous de la TRIUMPH Herald et le 948 cm3 réalésé de la Standard 8.
Grâce à ces économies, Michelotti – le designer attitré de TRIUMPH – pourra lui dessiner une robe à la fois sexy, élégante et à la ligne sportive bien plus suggestive que les capacités réelles de son châssis à lames arrière rigides.
Le succès sera immédiat et la Spitfire va détrôner les « Midget » et autres « Sprite » pour représenter jusqu’à un cinquième des ventes de la marque.
Dès lors, la Spitfire recevra des améliorations constantes et 5 évolutions de Spitfire vont se succéder jusqu’à la 1500 FH.
En 1963, la MK III sera la première évolution significative recevant une capote à arceaux articulés beaucoup plus pratique, un nouveau moteur 1300 cm3 plus puissant et un pare-chocs avant rehaussé afin de mieux défendre le long capot avant.

Carrosserie / Extérieur :
Le modèle présenté ici est une Spitfire MK3 d’août 1967 dans son coloris « Signal Red » d’époque.
La carrosserie a été restaurée par un spécialiste il y a quelques années et à cette occasion la caisse a reçu une peinture neuve complète.
Cette dernière est aujourd’hui encore en excellent état de présentation affichant une teinte homogène ainsi qu’une excellente brillance.
Après un lustrage pro réalisé à l’orbitale par notre atelier, nous avons noté la présence de quelques fines micro rayures, d’un perçage (0,5cm) sur l’aile avant gauche, d’une petite craquelure (2cm) de la peinture sur la partie intérieure supérieure de la porte conducteur, d’un défaut de peinture sur le haut de l’aile avant droite (2cm) ainsi que de petits défauts habituels au niveau des poignées d’ouverture du capot moteur.
Les pare chocs chromés sont parfaitement positionnés et en bon état malgré la présence de quelques micro rayures, de rares petites piqûres d'oxydation superficielles ainsi que de quelques griffures de stationnement sur le butoir arrière gauche et d’une entaille (1cm) sur le butoir avant droit en Pvc.
La clé du jonc chromé de pare brise est absente et le joint apparaît légèrement craquelé.
La capote en simili cuir « Black » est en très bon état, sans trace d’usure ni accroc.
Le mica de la lunette arrière est également en très bon état.
Il en est de même pour le couvre capote en simili cuir « Black » et passepoil « Blanc ».
L’étanchéité de la capote est conforme aux normes du modèle, c'est-à-dire moyenne.
Les 5 roues fils peintes et leurs « octagonal spiners » chromés sont en bon état.
Les 4 pneumatiques seront remplacés à neuf par notre atelier en amont de la livraison.
La roue de secours (roue fils peinte) et son pneumatique sont en très bon état.
Cet exemplaire dispose également de son « octagonal key » en métal ainsi que de son maillet.

Habitacle :
L’intérieur est conforme à l'origine.
La sellerie en simili cuir « Black » et passepoil « White » est en bon état d’usage.
Les dossiers de siège présentent quelques traces d’accès à bord et deux accrocs occasionnés par le mécanisme de capote (7cm coté conducteur, 4cm coté passager) .
Les contre portes en simili cuir « Black » sont en très bon état.
Il en est de même pour la casquette du tableau de bord en simili-cuir.
Le tableau de bord d'origine en bois est également en excellent état. Seules quelques petites fissures et marques d’usure restent présentes sur le vernis de celui-ci.
L’ensemble de l’instrumentation de bord JAEGER d'origine est parfaitement fonctionnel.
Cet exemplaire a été équipé d'un manomètre de pression d'huile SMITHS additionnel, installé sur une platine sur mesure identique au tableau de bord.
Le volant en bakélite TRIUMPH d’origine et le pommeau de levier de vitesse en bois TRIUMPH sont en bon état d'origine malgré quelques traces d''écaille.
Les moquettes « Black » sont en bon état, sans trace d’accrocs ni décolorations et affichent une usure homogène.
Le pare soleil en vinyle côté conducteur présente une petite déchirure (7cm).

Châssis :
La mise sur le pont confirme un châssis et caisse en excellent état, sans trace d’accident ni de corrosion structurelle.
Les fondamentaux : planchers, longerons, châssis en échelle, passages de roue et bas de caisse sont en excellent état.
Réserve d'usage: par principe nous ne pouvons garantir la perfection des alignements au-delà de leur bon état visuel et fonctionnel validé lors de l’essai sur route et de la mise sur le pont.
Lors de l'essai dynamique, nous n'avons relevé aucun bruit parasite anormal au niveau de la caisse ou des trains roulants (rotules, silentblocs...).
Le freinage est aligné, équilibré et son efficacité reste conforme aux normes d’époque.
Les disques de frein affichent une usure inférieure à 20% et les plaquettes une usure inférieure à 10%.
Les tambours arrière sont parfaitement fonctionnels et exempts de trace de suintement.
Le passage au contrôle technique réalisé par notre atelier en amont de la livraison confirmera le bon fonctionnement de l’ensemble.

Moteur / Transmission :
Le 4 cylindres fonctionne parfaitement.
La prise des compressions moteur ainsi que l’essai routier réalisés par notre atelier confirment l’excellente santé de la mécanique.
Le démarrage est immédiat, sans fumées ni bruits suspects et le ralenti est stable.
La pression d’huile relevée à chaud par notre atelier est de 40 Lbs à 1000 trs/min et de 60 Lbs à 2000 trs/min.
Une fois en température, la montée dans les tours se fait sans à-coups ni surchauffe.
La sonorité du bloc TRIUMPH est renforcée par la présence d’un silencieux d’échappement en inox.
Les 4 rapports de la boite mécanique montent et descendent aisément et le grip de l’embrayage est bon.
Comme souvent sur ces modèles, l’étanchéité moteur / boite / pont reste moyenne.

La Spitfire représente aujourd’hui le roadster idéal pour débuter en collection avec une anglaise : simple et économique à entretenir grâce à son capot avant basculant façon Type E, amusante à conduire sans être vraiment sportive, la Spitfire est une anglaise qui vous apportera des sensations de conduite aujourd’hui oubliées, à des vitesses très raisonnables.
Annonce à caractère descriptif sans engagement contractuel
Haut de page